Extraits du réglement médical national


Contre-indications à la pratique du Tae-Kwon-Do

1 – Contre – Indications Transitoires :

  • Statut vaccinal incomplet ou non à jour
  • Maladie infectieuse bactérienne ou virale non guérie, en évolution, contagieuse mais curable
  • Maladie endocrinienne non suivie, non traitée, non équilibrée (exemple : diabète insulino dépendant)
  • Hernie abdominale non traitée
  • Mauvais état général non bilanté, foyers infectieux d’origine dentaire…

2 – Contre – Indications Définitives :

  • Organe impair (si normalement pair) : oeil, rein, testicule, poumon
  • Hépatomégalie
  • Splénomégalie
  • Antécédent neurologique, Coma post traumatique, hématome intracrânien, tumeur intracrânienne guérie, épilepsie grave traitée ou non, affection du tronc cérébrale
  • Trouble congénital ou acquis, non curable, de l’hémostase ou de la coagulation
  • Déficit sensoriel : surdité complète, forte myopie, amblyopie, amaurose, trouble grave du champ visuel
  • Trouble psychiatrique grave
  • Trouble cérébelleux ou otolithique
  • Affection cardiaque pouvant entraîner un trouble du rythme grave, avec risque de mort subite (exemple : dysplasie arythmogène Du V.D), cardio myopathie obstructive, trouble de l’éjection systolique ventriculaire (authentifié par consultation cardiologique et échocardiographie)
  • Affection grave de l’appareil locomoteur telle que épiphysiolyse de hanche, dysplasie de hanche, malformation grave…